Joseph Akhavan et Sam Sanford
Actu

Mabel, une page se tourne

Après 6 années passées aux commandes de Mabel, Joseph Akhavan et Samantha Sanford tirent leur révérence.

C’est le coeur lourd que votre reporter de choc, Sherlock Rhulmes, habitué des soirées rhumesques mondaines, vient d’apprendre la fermeture ce samedi de Mabel. Fermeture?! Pas exactement mais les clés vont changer de main. Le nom de l’établissement et la décoration devraient rester identiques mais l’équipe et le menu cocktail seront entièrement revus. Et même la spécificité qui a fait sa réputation : le rhum. Gageons que sa clientèle fidèle, souvent pointue, tant française qu’étrangère, risque d’être fortement déçue.

Que dire de Mabel ? Ouvert en 2014 par Joseph Akhavan et sa compagne et associée Samantha, l’institution parisienne s’est vite imposée parmi les meilleurs bars de la capitale. Parvenant même à rayonner au niveau mondial, en figurant par deux fois dans le classement des World’s 50 Best Bars et en étant également nominé à Tales of the Cocktail dans le Top 10 des meilleurs bars étrangers ou encore dans la catégorie “Meilleure sélection de spiritueux”.

Who rum the world?

Depuis ses débuts au Mama Shelter en 2008 avec Nico de Soto et après avoir posé un temps ses shakers à la Conserverie, Joseph Akhavan n’aura eu de cesse de nous étonner et de nous régaler. Aujourd’hui reconnu pour son talent et son influence, on le retrouve également comme jury à différentes compétitions de mixologie, comme jury dégustateur de rhum, pour des collaborations avec des marques… Who rum the world? Joseph Akhavan!

Notre dernier coup de coeur à Mabel? Sa recette lors la dernière Paris Cocktail Week, le Macouba Colada, un twist de Piña Colada clarifiée au rhum J.M. avec une émulsion au lait de soja bio et crème de marron.

La recette gagnante de Joseph Akhavan pour Mabel? Des cocktails ultra créatifs alliés à une démarche respectueuse de l’environnement, des sandwichs américains à tomber par terre (merci Sam!), une carte de rhums exceptionnelle et surtout un service aux petits oignons (ne gagne pas le Nikka Perfect Serve qui veut).

Mais pourquoi vendre Mabel?

La faute à la COVID-19? Non, l’idée de passer le relais après quelques années était déjà prévue dès l’ouverture du bar assure Joseph. Une occasion s’est présentée qui a été acceptée, tout simplement.

Et maintenant, quels projets pour Joseph et Sam? D’abord des vacances bien méritées. Avec six jours d’ouverture par semaine, la gestion quotidienne du bar, les préparations (jus de fruit frais, clarifications, fat washs, etc)… bref, des semaines de 70/80 heures, Mabel est un véritable sacerdoce. Et pour la suite, un projet est déjà en cours. Mais rappelons le contexte difficile de cette dernière année qui a durement affecté l’hôtellerie restauration et empêche de se projeter : crise des gilets jaunes, grève dans les transports franciliens et COVID-19. Rendez-vous sûrement en 2021 donc 😉 D’ici là, il ne vous reste plus que quelques jours pour profiter d’un dernier verre en terrasse (17h-22h).

Mabel Cocktail Den | Rum Empire

58 rue d’Aboukir

750020 Paris